Redécouvrir les films suisses
fr
de it
Redécouvrir les films suisses

Matthias, un enfant placé, s’enfuit en ville pour aller chez sa mère et retrouve providentiellement son père. Celui-ci va-t-il assumer sa paternité ? 

Regardez le film maintenant sur

Fiche technique

Titre original

  • Das Menschlein Matthias

Année

  • 1941

Durée (minutes)

  • 86

Langue originale

  • Suisse allemand

Disponible en

  • HD 1080p
  • audio: OV stereo
  • UT: de/it

Cast

Réalisation

Scénario

  • Stefan Markus
  • Paul Ilg

Photographie

  • Georges Stilly

Acteurs

Sociétés de production

  • Gotthard Film

Produzent

  • Stefan Markus

Montage

  • Georges Stilly

Son

  • Charles Metain

Musique

  • Walter Baumgartner

Details sur la numérisation

Année de numérisation

  • 2017

Numérisé par

  • SRF Schweizer Radio und Fernsehen
  • Cinémathèque suisse

en coopération avec

  • Hiventy, Joinville-le-Pont
  • On Line Video 46, Zürich
  • Tonstudios Z, Zürich

Soutenu par

  • Memoriav

Recommandé par

Christoph Schelb sur «Das Menschlein Matthias»

Tous les personnages ou presque du film « Das Menschlein Matthias» (« Le bâtard ») de Edmund Heuberger sont assis entre deux chaises et ne savent pas trop ce qu’ils veulent – un sentiment que beaucoup parmi nous doivent connaître. C’est exactement pour cette raison que l’adaptation à l’écran sensibledu roman éponyme de Paul Ilg fonctionne merveilleusement bien, même 80 ans après sa sortie. Le tableau du milieu ouvrier avec tous ses désagréments donne une impression de réalisme. Et dans le rôle-titre, le jeune Röbi Rapp, âgé de 11 ans à l’époque, livre une prestation impressionnante pour ses débuts aux côtés des stars adultes qui lui donnent la réplique.

Aussi émouvant que soit le film, il convient de ne pas oublier deux histoires révélatrices en lien direct avec la Deuxième Guerre mondiale. Premièrement, le jeune Charles Markus prévu initialement pour jouer le rôle principal a dû y renoncer, parce que le film devait aussi être vendu en Allemagne et qu’on n’y souhaitait pas d’acteur juif en tête de la distribution. Deuxièmement, la fin du film a dû être modifiée, parce qu’on ne voulait pas, en temps de guerre, imposer au public la conclusion déprimante telle qu’elle est racontée dans le roman. On a donc opté pour une fin réconfortante, ce qui fait de « Das Menschlein Matthias », malgré les circonstancesdifficiles montrées, un des plus beaux films suisses.

Extra et téléchargement

Remerciements à la Cinémathèque suisse pour la mise à disposition des images

Download

Dialogliste (pdf)