Redécouvrir les films suisses
fr
de it
Redécouvrir les films suisses

Antoine vient de se marier quand le malheur se produit. Il est enseveli par un éboulement dans la montagne. Un jour, le présumé mort réapparaît au village.

Regardez le film maintenant sur

Fiche technique

Titre original

  • Derborence

Année

  • 1985

Durée (minutes)

  • 102

Langue originale

  • français

Disponible en

  • HD 1080p
  • audio: OV stereo
  • UT: de/fr/it

Cast

Réalisation

Scénario

  • Charles Ferdinand Ramuz
  • Christiane Grimm
  • Jacques Baynac
  • Francis Reusser

Photographie

  • Emmanuel Machuel

Acteurs

  • Isabel Otero
  • Jacques Penot
  • Maria Machado
  • Jean-Marc Bory
  • Bruno Cremer
  • Jean-Pierre Sentier
  • Jean-Noël Brouté
  • Teco Celio
  • Jean-Marc Stehlé
  • André Steiger
  • Eric Imseng
  • Nersès Boyadjin
  • François Berthet
  • Michèle Foucher
  • Armen Godel
  • Christian Mayor

Sociétés de production

  • Les Productions JMH
  • Marion’s Films
  • Sagittaire Productions
  • France 3 Cinéma
  • Télévision Suisse-Romande

Producteur

  • Jean-Marc Henchoz
  • Claude Stadelmann

Montage

  • Christine Benoît
  • Francis Reusser

Musique

  • Maria Carta

Details sur la numérisation

Année de numérisation

  • 2020

Numérisé par

  • Cinémathèque suisse

en coopération avec

  • Color Grade, Genève
  • Masé Studios, Genève

Soutenu par

  • RTS, Pax Assurance
  • Les Productions JMH SA

Recommandé par

Heritage Online

«Derborence»

Après « Seuls », film charnière réfléchissant sur la fin des rêves et des illusions de sa génération, Francis Reusser trouve en Ramuz l’auteur qui va lui permettre d’amorcer un virage dans sa manière de faire du cinéma. Réflexion poignante sur la ligne de partage entre la vie et la mort, « Derborence » exprime au mieux le modernisme lyrique de Reusser. Et malgré une partie de la critique de l’époque, déçue, qui a accusé le réalisateur d’avoir récupéré ce qu’on appelle le ‘heimatfilm’ dans les placards de l’histoire, une analyse plus poussée montre qu’il a réélaboré le pessimisme historique de l’écrivain pour composer une vision à la fois mythique et critique du genre du cinéma de montagne. 

Interprété par une Isabel Otero radieuse, le film adopte une série d’artifices formelles qui permettent à Francis Reusser de révéler la complexité de la vie dans les alpages sans jamais céder au calligraphisme. En la personne du directeur de la photographie Emmanuel Machuel, il a trouvé le complice idéal pour donner corps et forme visuelle à un univers qui n’aura jamais été vu avec une telle adhésion et une si grande force expressive. « Derborence » représente probablement l’apogée de l’art précieux du cinéma selon Francis Reusser.

Extra et téléchargement

Remerciements à la Cinémathèque suisse pour la mise à disposition des images

affiches internationales

Behind the Scenes