Redécouvrir les films suisses
fr
de it
Redécouvrir les films suisses

La patrie entre la réalité et le kitsch des boutiques de souvenirs : à la fois incitation à réfléchir et divertissement.

disponible le 3 février sur

Fiche technique

Titre original

  • Magic Matterhorn

Année

  • 1995

Durée (minutes)

  • 85

Langue originale

  • italien
  • français

Disponible en

  • HD 1080p
  • audio: OV Dolby 5.1
  • UT: de/fr/it

Cast

Réalisation

  • Anka Schmid

Scénario

  • Anka Schmid

Photographie

  • Ciro Cappellari

Acteurs

  • Geschwister Pfister
  • Fred Burri
  • Ursli

Sociétés de production

  • Mano Film
  • Insert Film

Producteur

  • Rachel Schmid
  • Ivo Kummer

Montage

  • Inge Schneider

Son

  • Ingrid Städeli
  • Albert Gasser

Musique

  • Ben Jeger

Details sur la numérisation

Année de numérisation

  • 2021

Numérisé par

  • filmo

en coopération avec

  • Andromeda Film AG, Zürich

Soutenu par

  • Cinémathèque suisse
  • Anka Schmid

Recommandé par

«Magic Matterhorn»

Dans ce « film de montagne » espiègle, tout tourne autour d’un des emblèmes de la Suisse, un des sommets les plus photographiés et qui attire les touristes du monde entier : le Cervin. Anka Schmid organise le télescopage entre les descriptions dithyrambiques mais unidimensionnelles des étrangers et les réalités multiformes des habitants de Zermatt. Dans un espace documentaire compris entre l’image que l’on se fait de soi-même et l’image que les autres s’en font, entre réalité et fiction, elle explore la notion de patrie, un thème central du cinéma suisse. 

Ce qui est un lieu de nostalgie situé dans son ancienne patrie pour le yodleur émigré en Californie et en même temps le décor kitsch de son lieu de travail à Disneyland est pour le fromager local l’élément évident d’un paysage qui à la fois assure sa subsistance et lui lance un défi. Entre les deux, les «Geschwister Pfister», une famille d’artistes née à Zermatt et émigrée aux Etats-Unis, chantent et transplantent la notion de patrie dans la sphère du kitsch et de la fiction modérés.

Anka Schmid s’interroge encore et encore en voix off et fait émerger des images mentales qu’elle sait faire vibrer. Cela étant, il reste suffisamment de questions ouvertes pour que nous émergions de son film pleins d’entrain et d’appétit. 

Prix et festivals

1995
Nyon, 26e Festival Int. du Cinéma Documentaire

1996
Les Diablerets, 27e Festival International du Film Alpin, Prix Spécial
Figueira da Foz, 25e Festival international de cinéma
Trento, 44. Filmfest. Int. Montagna Esplorazione
Minneapolis/St. Paul, 14th Rivertown Int. Film Festival
Créteil, 18e Festival Int. du Film de Femmes
31. Solothurner Filmtage

1998
Hongkong

2011
Bejing, May Festival

2022
57. Solothurner Filmtage (Premiere Digitale Fassung)

Extra et téléchargement

Droits d'image : © Anka Schmid. Collection Cinémathèque suisse. Tous droits réservés.

liens

site officiel ankaschmid.ch

57. journées de Soleure