Redécouvrir les films suisses
fr
de it
Redécouvrir les films suisses

Comme son mari est en prison, la jeune et naïve Leni quitte sa province pour Zurich et s’installe chez sa sœur, qui se prostitue au Café Odéon. Sans ressources, Leni se retrouve dans une situation désespérée.

Regardez le film maintenant sur

Fiche technique

Titre original

  • Café Odeon

Année

  • 1959

Durée (minutes)

  • 105

Langue originale

  • suisse-allemand

Disponible en

  • HD 1080p
  • audio: OV stereo
  • UT: de/fr/it

Cast

Réalisation

Scénario

  • Kurt Früh

Photographie

  • Georges C. Stilly

Acteurs

Société de production

  • Gloriafilm AG, Zürich

Montage

  • René Martinet

Son

  • Paul Wartmann

Musique

  • Walter Baumgartner

Details sur la numérisation

Année de numérisation

  • 2003 / 2019

Numérisé par

  • Cinémathèque suisse, Lausanne
  • SRF Schweizer Radio und Fernsehen, Zürich
  • filmo (2019)

en coopération avec

  • On Line Video 46, Zürich
  • tpc zürich ag, Zürich
  • RoDo Works, Zürich (2019)

Soutenu par

  • Memoriav, Bern (2003)

Recommandé par

Marcy Goldberg sur «Café Odeon»

Alors que son mari est en prison, la candide Leni quitte sa province pour Zurich afin de goûter enfin à la «vraie vie». Elle retrouve sa sœur Anni au chic Café Odeon, où celle-ci mène l’existence apparemment heureuse de la prostituée de luxe. Faute de ressources et de perspectives, Leni n’a d’autre choix que de faire ses premiers pas sur le trottoir. Mais le vieux sommelier Walter veille sur elle et le drame est évité et prend une autre dimension – jusqu’au happy end surprenant.

A l’époque, «Café Odeon» fut un désastre critique et un échec auprès du public, le réalisateur lui-même a jugé que son film était raté. Aujourd’hui, de notre point de vue, le mélange d’étude de moeurs et de mélodrame proposé par Kurt Früh apparaît révolutionnaire. Contrairement à d’autres films urbains du réalisateur en dialecte alémanique comme «Bäckerei Zürrer» ou «Hinter den sieben Gleisen», la ville de Zurich est montrée ici – surtout dans les élégantes séquences nocturnes – comme une «petite grande ville» ouverte sur le monde. En même temps, la présentation de la vie quotidienne des personnes qui gravitent autour du café est imprégnée de l’humanisme critique qui est la marque de Kurt Früh. Autres qualités qui méritent d’être soulignées: le thème de la prostitution est abordé avec sobriété, et le désir d’autonomie personnelle est partagé par les personnages aussi bien féminins que masculins.

Saviez-vous que …

... «Café Odeon» (1959) a été interdit dans six cantons? Pour les cantons de Lucerne, Schwyz, Obwald et Nidwald ainsi que pour le Valais et le Vaud, le film était trop immoral pour le grand écran.

Extra et téléchargement