Redécouvrir les films suisses
fr
de it
Redécouvrir les films suisses

Krieger est un voyageur de commerce qui sillonne la Suisse pour placer des cosmétiques pour le compte d’une firme américaine et fait des rencontres avec des individus parfois très originaux.

Disponible sur

Fiche technique

Titre original

  • Reisender Krieger - Director's Cut

Année

  • 1981

Durée (minutes)

  • 142

Genre

  • fiction

Langue originale

  • suisse-allemand

Sous-titres

  • français
  • allemand
  • italien

Réalisation

  • Christian Schocher

Scénario

  • Christian Schocher

Photographie

  • Clemens Klopfenstein

Acteurs

  • Willy Ziegler
  • Barbla Bischoff
  • Heinz Lüdi
  • Marianne Huber
  • Max Ramp
  • Jürgen Zöller

Société de production

  • Andromeda Film AG, Zürich

Montage

  • Thomas Pfister
  • Franz Rickernbach
  • Christian Schocher

Son

  • Hugo Sigrist

Details sur la numérisation

Année de numérisation

  • 2008

Numérisé par

  • Christian Schocher
  • Patrick Lindenmaier

en coopération avec

  • Andromeda Film, Zürich
  • Magnetix Tonstudio, Zürich

Soutenu par

  • Kulturförderung Graubünden
  • Mascotte Film AG, Zürich
  • Kodak SA – Felix Berger
  • Andromeda Film AG, Zürich

Recommandé par

Matthias Lerf sur «Reisender Krieger»

Le film suisse du passé qui a eu le plus d’influence? «Höhenfeuer»? «La salamandre» d’Alain Tanner? Un film de Godard? Bien possible que ce soit «Reisender Krieger», cette odyssée d’un représentant en parfumerie à la travers la Suisse glaciale de 1979. Christian Schocher (réalisation) et Clemens Klopfenstein (photographie) n’avaient pas de scénario mais un acteur principal en la personne de Willy Ziegler, que le réalisateur avait dégoté dans un bistrot lucernois. Ils ne l’ont pas lâché d’une semelle, l’ont suivi jour et nuit, ont mis en scène, improvisé et filmé – bien avant le mouvement Dogme95 – sans éclairage artificiel ni trépied. Il existe une version originale longue du film (195 minutes) et une deuxième de 2008, sortie sous le titre de «Director’s Cut», qui dure près d’une heure de moins – mais peu importe celle que l’on voit: ce voyage sans fin fascine encore et toujours. De nombreux cinéastes, hier et aujourd’hui, y ont cherché et trouvé leur inspiration. Car cette odyssée, comme on s’en rend compte à chaque nouvelle vision, ne s’achève jamais.     

Recommandation de Frédéric Maire

Extra et téléchargement

Behind the Scenes

Downloads

Booklet Exposé (pdf)