Redécouvrir les films suisses
fr
de it
Redécouvrir les films suisses

Plus de 1200 employés d’une entreprise suisse spécialisée dans les cartes de crédit contrôlent des transactions financières à partir de flux de données. Ce n’est pas un film sur l’univers bureautique mais sur la vie.

Disponible sur

Fiche technique

Titre original

  • Well Done

Année

  • 1994

Durée (minutes)

  • 73

Langue originale

  • suisse-allemand
  • anglais

Sous-titres

  • français
  • allemand
  • italien

Genre

  • documentaire

Réalisation

  • Thomas Imbach

Scénario

  • Thomas Imbach
  • Monika Gsell

Acteurs

  • Mirjam Langhans
  • Marco De Luca
  • Maya Bertossa
  • Walter Winkler
  • Gerda Schmidheiny
  • Ueli Kunz

Photographie

  • Jürg Hassler
  • Thomas Imbach

Sociétés de production

  • Bachim Film, Zürich
  • Filmkollektiv Zürich AG
  • SRF

Montage

  • Thomas Imbach
  • Jürg Hassler

Son

  • Thomas Imbach
  • Peter Bräker

Details sur la numérisation

Année de numérisation

  • 2015

Numérisé par

  • Okofilm Productions, Zürich

en coopération avec

  • Cinegrell, Zürich
  • Loft Studios
  • Optical Art, Hamburg

Soutenu par

  • Suissimage, Bern

Recommandé par

Tereza Fischer sur «Well Done»

Le documentaire expérimental et poétique de Thomas Imbach est d’un accès étonnamment facile car il est à la fois plein d’humour et instructif. Le réalisateur fait le portrait de la vie quotidienne dans l’entreprise high-tech Telekurs. Il présente le travail dans cette entreprise géante comme une activité répétitive et soumise à la technique. Comme il a sélectionné certains moments précis dans une masse d’observations de longue durée, les a détachés de leur contexte et les a ensuite organisés et condensés en motifs dans la trame diégétique, il a pu, en se concentrant sur l’atmosphère, nous donner la quintessence de sa vision du monde du travail moderne. Les gros plans et les plans de détail captés par la caméra à main de Jürg Hassler sont au centre du film – comme autant de fragments d’un organisme complexe. D’un côté, c’est pourtant encore et toujours l’être humain qui transparaît, dont l’activité professionnelle laisse des traces jusque dans la vie privée. De l’autre, la technique intervient dans ces séquences impressionnistes comme quelque chose d’incompréhensible mais d’omniprésent. Le tableau que dépeint ce documentaire – excellent dans le paysage cinématographique suisse – n’a rien perdu de son actualité, même si la technique a depuis énormément évolué.

Saviez-vous que …

... «Well Done» est l’un des premiers longs métrages qui ait été tourné avec des caméras portatives?

Extra et téléchargement

Downloads

théses 95 (pdf)