Redécouvrir les films suisses
fr
de it
Redécouvrir les films suisses

Pour gagner le cœur de la jeune actrice Mercedes, Miro, un étudiant argentin en formation à l’étranger, met en scène un film de fiction dont elle joue le premier rôle – un projet aux conséquences inattendues.

Disponible sur

Fiche technique

Titre original

  • Verflixt verliebt

Année

  • 2004

Durée (minutes)

  • 92

Langue originale

  • suisse-allemand 
  • allemand
  • anglais
  • espagnol

Sous-titres

  • français
  • allemand
  • italien

Genre

  • fiction

Réalisation

  • Peter Luisi

Scénario

  • Peter Luisi

Acteurs

  • Pablo Aguilar
  • Fiamma-Maria Caresi
  • Simon Desbordes
  • Jean-Baptiste Eydt
  • Joàl Helmlinger
  • Susanne Kunz
  • Martin Rapold
  • Max Rüdlinger
  • Sandra Maria Schlegel
  • Norbert Schwientek

Photographie

  • Nicolò Settegrana
  • Orit Teply

Sociétés de production

  • Spotlight Media Production AG, Zürich
  • Filumé Filmproduktion GmbH, München DE

Montage

  • Claudio Di Mauro
  • Peter Luisi

Son

  • Stefan Graf

Musique

  • Martin Schlegel
  • Filippo Trecca

Details sur la numérisation

Année de numérisation

  • 2019

Numérisé par

  • filmo – Verein CH.Film, Solothurn

en coopération avec

  • RoDo Works AG, Zürich
  • Sound Design Studios AG, Bern

Recommandé par

Michel Bodmer sur «Verflixt verliebt»

A Zurich, Miro, un étudiant en biologie, tombe amoureux d’une actrice et se prétend célèbre metteur en scène pour gagner son cœur. Le tournage, financé par un millionnaire venteux et scabreux tourne au chaos, car les sentiments de Miro, mais aussi les propres objectifs d’une équipe de tournage making-of entrent en collision avec l’aspirant cinéaste.

Dans son premier film virtuose et ludique Peter Luisi célèbre et parodie le monde du cinéma et prend à contrepoil les traditions des réalisateurs résolument helvétiques. Le metteur en scène formé aux USA caricature les continuelles querelles de ses collègues au sujet de la production cinématographique en réduisant progressivement les possibilités de Miro, selon les circonstances, du luxueux format 35-mm via super-16 et 16mm pour tomber dans le super-8 et en fait un personnage de plus en plus miteux: Avec habileté, il combine les prises vidéo et le matériel de caméras de surveillance et dans sa comédie désopilante, nous fait comprendre incidemment que tous, nous sommes toujours «sur image».

Extra et téléchargement

Behind the scenes

Downloads

Presseheft (pdf)