Redécouvrir les films suisses
fr
de it
Redécouvrir les films suisses

Hans-Peter, banquier spécialiste en investissements, semble avoir traversé le crash boursier sans dommage. Pourtant, lors d’un barbecue, il perd tout: sa maison, sa femme, ses amis et son travail.

Regardez le film maintenant sur

Fiche technique

Titre original

  • Nachbeben

Année

  • 2005

Durée (minutes)

  • 96

Langue originale

  • suisse-allemand

Disponible en

  • HD 1080p
  • audio: OV stereo
  • UT: de/fr/it

Cast

Réalisation

  • Stina Werenfels

Scénario

  • Petra Lüschow
  • Stina Werenfels

Photographie

  • Piotr Jaxa

Acteurs

  • Michael Neuenschwander
  • Georg Scharegg
  • Susanne-Marie Wrage
  • Bettina Stucky
  • Olivia Frolich
  • Leonardo Nigro
  • Mikki Levy

Sociétés de production

  • Dschoint Ventschr Filmproduktion AG

Montage

  • Isabel Meier

Musique

  • Winfried Grabe

Details sur la numérisation

Année de numérisation

  • 2019

Numérisé par

  • filmo

en coopération avec

  • Cinegrell AG, Zürich

Soutenu par

  • Dschoint Ventschr Filmproduktion AG
  • Cinémathèque suisse, Penthaz

Recommandé par

Marcy Goldbeg sur «Nachbeben»

Le couple formé par le banquier Hanspeter et sa femme Karin mène une existence parfaitement lisse mais les apparences sont trompeuses. Le scandale éclate un soir de grillade dans le jardin de la villa d’un style épuré au bord du lac de Zurich, en présence du fils en âge pubertaire, de la jeune Danoise au pair, du chef de Hanspeter et de sa femme et du stagiaire malin. Une constellation où grouillent les intrigues, les trahisons et les luttes de pouvoir. A la fin de la soirée, rien ne sera plus comme avant.

Nachbeben est l’un des rares films de fiction suisses à avoir pour cadre les milieux financiers. Pour préparer son premier long métrage, Stina Werenfels a travaillé pendant un certain temps dans une banque – et a observé ce milieu avec tant de perspicacité que son histoire a aujourd’hui encore un air d’authenticité étonnant et paraît avoir anticipé en 2006 la crise financière de 2008 et les suivantes.

A l’instar de L’Invitation (1973) de Claude Goretta – l’autre grand film de l’histoire du cinéma suisse qui se déroule pendant une garden-party –, Nachbeben nous introduit dans le beau monde des apparences bourgeoises afin de démasquer avec délectation l’hypocrisie, la sottise, la cruauté et le désespoir qui s’y cachent. Stina Werenfels nous séduit par ses personnages aux ramifications profondes et sa manière de peindre la surface chatoyante et colorée des choses, jusqu’au moment où la conclusion nous surprend comme une gifle.

Marcy Goldberg

Saviez-vous que ...

... la réalisatrice Stina Werenfels a dédié « Nachbeben » à son père ? Elle appréciait beaucoup qu’il reconnaisse l’humour dans le tragique. Comme les personnages du film, il venait d’une famille de la haute bourgeoisie.

Facts & Figures

2007
Bundesamt für Kultur - Swiss Film Award, Special Jury Prize

2006
Filmkunstfest Mecklenburg-Vorpommern - NDR-Regiepreis
Viareggio EuropaCinema - Hauptpreis "Bester Film"
Filmpreis Stadt Zürich - Zürcher Filmpreis
Berlinale Selektion 21. Panorama

CH: 23'500 Tickets

Extra et téléchargement