Redécouvrir les films suisses
fr
de it
Redécouvrir les films suisses

Un des plus beaux films suisses sur la musique et en musique. Voyage dans les paysages sonores ancestraux de la région appenzelloise et de Suisse centrale.

Regardez le film maintenant sur

Fiche technique

Titre original

  • Ur-Musig

Année

  • 1993

Durée (minutes)

  • 107

Langue originale

  • suisse allemand

Disponible en

  • HD 1080p
  • audio: OV stereo
  • UT: de/fr/it

Cast

Réalisation

  • Cyrill Schläpfer

Scénario

  • Cyrill Schläpfer

Photographie

  • Pio Corradi
  • Jürg Hassler
  • Thomas Krempke
  • Cyrill Schläpfer
  • Otmar Schmid
  • Helena Vagnières

Acteurs

  • Rees Gwerder
  • Jakob Adler
  • Jakob Düsel
  • Fraumatt-Anni
  • Martin Nauer
  • Ludi Hürlimann
  • Sity Domini

Sociétés de production

  • Cyrill Schläpfer

Montage

  • Jürg Hassler

Son

  • Cyrill Schläpfer

Musique

  • Dieter Meyer

Details sur la numérisation

Année de numérisation

  • 2020

Numérisé par

  • filmo

en coopération avec

  • Peakfein Studios, Amden

Soutenu par

  • Cyrill Schläpfer

Recommandé par

Benedikt Eppenberger sur «Ur-Musig»

Incredibly Strange Music or: How I Learned to Stop Worrying and Love the Jodel. En 1993, quand Cyrill Schläpfer a distribué «Ur-Musig» dans les salles de cinéma, les brigades de joueurs d’accordéon de Wysel Gyr en costumes traditionnels régnaient encore sans partage sur les ondes de DRS 1, la radio suisse alémanique. Et voilà que Schläpfer s’en prend violemment à cette clique. A l’instar des historiens de 1968, qui ont tapé sur les nerfs de la génération du service actif en remettant à l’honneur les schémas traditionnels ensevelis et les ont déployés contre la vision bornée du «Sonderfall suisse», Cyrill Schläpfer sape avec «Ur-Musig» la mentalité des amis infatués des danses populaires mais également celle des adversaires indéfectibles de ces mêmes danses populaires. Impassible devant les commentaires et le blablabla des experts – ce qui est toujours une aubaine pour un film documentaire –, l’amputé de la patrie jette ainsi un œil et une oreille dans un monde qui a aujourd’hui pratiquement disparu en même temps que disparaissaient ses glaciers. Ce sont ces espaces vides qui font aujourd’hui de «Ur-Musig» le plus beau film fantôme de toute l’histoire du cinéma suisse.

Facts & Figures

1993
46. Festival internazionale del Film Locarno

CH: 85’000 Tickets

Extra et téléchargement